Les concours photo 2016

Pourquoi Faire des concours ?

En tant qu’amateur, la case concours est inévitable pour cibler ses compétences et se confronter à d’autres photographes.

En dehors du fait que toute expérience est utile en photographie, on peut néanmoins dégager une jolie liste d’intérêts évidents à tenter des concours photo.

Le premier bénéfice que l’on peut dégager de cette expérience, ce sont en premier lieu les contraintes imposées par le concours, et qui se trouvent être d’excellents exercices de pratique : contraintes de temps, sujet imposé, environnement…

Il est plus qu’intéressant (au moins une fois) de confronter son travail à celui d’autres photographes amateurs, de se soumettre au goût d’un jury, d’écouter toute critique, en un mot échanger. Il y a un rare plaisir à être seul avec son reflex en pleine transe photographique mais il est parfois aussi très agréable d’échanger avec d’autres passionnés, d’apprendre d’eux.

De plus ces concours constituent une très bonne occasion de passer une journée agréable à flâner, à la recherche de son cliché magique !

Autres avantages

Vous pouvez en parallèle embarquer votre famille pour avoir votre petite équipe de soutien personnelle.

Si vous avez besoin de « traquer » seul(e) pourquoi ne pas prévoir un petit-nique et installer vos proches dans un petit jardin public ou tout autre endroit un peu centralisé et public ou vous pourrez vous retrouver entre les épreuves.

Très souvent ces manifestations s’accompagnent de très belles expositions de photo et de travaux de création. Une occasion de découvrir le travail de photographes qui sont parvenus à se faire remarquer par leur travail. Ce qui ne veux pas dire que seuls les photographes exposés ont du talent, loin de là ! C’est un des parcours possibles, voilà tout. Ecoutez votre sensibilité et étudiez la lumière des photographies qui vous interpellent.  Vous aurez des occasions d’échanger avec les autres et c’est toujours enrichissant !

Sans compter que vous aurez souvent un bon accès aux informations du monde de la photo dans votre région.

Les concours organisent parfois en parallèle, des foires/vente  de matériel occasion ou neuf. Ces initiatives sont très utiles pour trouver du matériel à bon prix mais aussi, à mon sens, pour rencontrer les différentes enseignes de vente de matériel du coin. Souvent vous pouvez échanger directement avec le patron et là encore suivre votre sensibilité et comparer les services après-vente et le contact clientèle direct.

J’allais oublier l’atout principal : les lots gagnants ! (Vous tentez aussi de gagner non !)… souvent du matériel, des stages, une publication, parfois des voyages…

Voilà, je pense avoir fait un petit tour de ce que peuvent apporter les concours photo. C’est en conclusion une expérience agréable et enrichissante. (Attention toutefois de toujours de lire les règlements des concours auxquels vous participez. Certaines organisations se servent des concours pour créer des banques d’images gratuites, aux dépens des photographes).

Vous pouvez élargir aux concours en ligne, avec envoi de vos photos en format numérique, quoiqu’il en soit voilà quelques liens intéressants à consulter si vous avez décidé de vous laisser tenter.

Et bien d’autres !

Comment effacer ses traces sur le net

Il est indéniable que les réseaux sociaux ou professionnels sont devenus incontournables sur le Net. Seulement voilà, ce qui était vrai ou approprié hier, ne le sera pas forcément demain. On change d’opinion, on évolue dans notre vie mais les informations que l’on a été en mesure de diffuser, elles, restent immuables. Combien de comptes crées, de profils remplis et de coordonnées échangées sur le Net, parfois juste pour une seule et unique visite sur un site. Toute cette somme d’informations, personnelles ou pas, restent sur la toile Ad Vitam Eternam et sont propres à déterminer un « parcours de vie » ou un « profil utilisateur » que l’on ne désire pas forcément divulguer.

Comment effacer ses traces ?

Certains sites ont une politique « limitée » de la confidentialité. Effectivement il est quasi impossible de se désinscrire et le seul moyen de « nettoyer » après son passage, demeure d’effacer le maximum de données, une fois qu’elles ne servent plus. En règle générale, il est préférable de ne pas donner ses vraies coordonnées lorsqu’il s’agit de sites « de loisirs ». Ainsi le « profil » créé ne révèle rien de votre personne. (Recommandé pour les jeux, les téléchargements…). Bienheureusement, le majorité des sites offrent la possibilité de se désinscrire ou de supprimer ses données, même si bien souvent, il faut le reconnaître, chercher le lien de désinscription relève presque toujours du parcours du combattant.

Je dois vous dire que je pense à faire un article sur le sujet depuis plusieurs mois et j’avais donc commencé à le rédiger en faisant les recherches nécessaires sur les sites les plus communément visités.

C’est au cours de ces recherches que je suis tombée sur la perle rare, le site regroupant les liens directs aux différentes pages de désinscription des sites les plus fréquemment utilisés. Ce qui rendait toutes mes recherches précédentes parfaitement inutiles !!! 🙁

Néanmoins, je me console, sachant que sans ces recherches je n’aurais jamais trouvé ce petit bijou que je vous livre aujourd’hui ! 🙂

JustDeleteMe

« Just delete me » regroupe les liens directs de désinscription de pas moins de 477 sites les plus courants, classés par ordre alphabétique et signalés par leur taux de difficulté de désinscription, par un code tricolore.

JustDeleteMe

Une extension Google Chrome est même disponible en téléchargement sur Google Web Store, pour vous signaler le degrés de difficulté et le lien de désinscription d’un site, durant vos surfs.

Extention Google Chrome "Just Delete Me"
Extention Google Chrome « Just Delete Me »

Bien que le site soit en anglais, sa facilité d’utilisation ne nécessite aucune connaissance linguistique, les images parlent d’elles-mêmes !

N.B. : Après avoir testé moi-même certains liens, je me suis aperçue que certains index impliquaient le pop up de connexion, ce qui ne dirigeait pas forcément sur le lien de désinscription par la suite, mais du moins dans la rubrique correspondante. De là, le lien direct de désinscription est généralement facile à localiser.

Bon Ménage !

Les meilleures banques graphiques

Webdesigner, blogueur, référenceur, webmaster, développeur, chef de projet ou même rédacteur web, tous, un jour ou l’autre, font appel aux banques graphiques pour enrichir, illustrer ou esthétiser leurs contenus. Si ces sources sont gratuites et libres de droit, c’est encore mieux !

J’ai listé quelques sites de photos gratuites pour leur pertinence et/ou qualité de leur photos. Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive et parfaitement subjective mais elle a l’avantage de regrouper un bon listing de base. Bien que j’ai tenté de réunir des banques gratuites et libres, attention cependant à bien lire les conditions d’utilisation de chaque site.

Pour en savoir plus sur les licences Créative Commons , c’est ICI

Flickr est le plus gros site de partage de photos sur la toile. Toutes les photos publiées sur cette plateforme ne sont pas libres de droits. Néanmoins, il existe Flickr Creative Commons qui regroupe actuellement plus de 40 millions de photos gratuites sous Creative Commons.

Stockvault détient environ 35 000 images disponibles gratuitement. Sa base de données permet d’accéder rapidement aux fichiers image sans enregistrement, à travers diverses catégories. Il offre également une sélection de tutoriels Photoshop et vous pouvez aussi créer un compte pour mettre des photos à disposition.

Wikimedia Commons est un site centralisant des textes, des animations, des vidéos et des médias libres, notamment des photographies et de la musique. Il dispose d’environ 15 millions de fichiers multimédias et compte une importante banque d’images gratuites. Exifs accessibles. Téléchargement possible sans inscription. Plusieurs tailles de téléchargement. Interface minimaliste qui permet un chargement rapide des images.

Pixabay propose des photos, des images vectorisées et des ilustrations. Toutes les images sont sous licence CC0 Public Domain, c’est à dire totalement gratuites. Il est nécessaire de s’inscrire au site pour profiter d’un large panel d’images de très haute qualité (~ 5000px).

OpenPhoto affiche 17 catégories de photos de très bonne qualité et gratuites. Exifs accessibles. Téléchargement possible sans inscription. Plusieurs tailles de téléchargement.  interface minimaliste qui permet un chargement rapide des images. Existe depuis de nombreuses années ce qui lui confère une grande banque d’image dont la qualité devient malheureusement parfois discutable.


Picjumbo propose 14 catégories d’images libres de droits. De nouvelles images gratuites sont ajoutées tous les jours pour une utilisation assez large. Les sujets sont très variés et les photos en haute définition.  Vous pouvez inscrire votre email pour être prévenu des mises à jour. Le site propose aussi des packs images sur différents thèmes. Pour choisir au mieux la photographie qui vous convient, le site offre la possibilité pouvez la tester l’image via un slider.

Sur Stocksnap ceux sont les internautes qui partagent leurs photos sans contrepartie, elles tombent dans le domaine public sous la licence CC0. Vous pouvez donc créer un compte et uploader vos photographies, qui n’auront par conséquent pas de copyright.

Freepick offre près de 1.500.000 vecteurs, PSD et photos, gratuits, pour toutes les utilisations.

Morguefile est une des banques les plus accessibles. Une recherche efficace, inclut la recherche multi-sites. Accès aux données propres de l’image (exifs) après son enregistrement. Bonne qualité de photos. Téléchargement possible sans inscription. Vous trouverez dans la section « free photos » environ 35 2200 images gratuites, haute résolution, et sans restriction.

Unsplash est très connu dans le milieu des Startups. 10 photos gratuites sont ajoutées tous les 10 jours à cette banque d’images.  Les photos sont d’une qualité rare, toutes libres de droits, haute résolution. Pour une utilisation Print ou web, tous domaines d’activité.

Anciennement appelé SXC, Free Images propose une galerie de plus de 350 000 images haute définition et recense près de 30 000 photographes. Différentes catégories. Le petit plus : Free Images propose des tutoriels de retouche.

Pexels annonce Près de 900 photographies d’excellente qualité à utiliser librement.

Le très connu Dreamstime, nul besoin de le présenter. Des photos haute résolution.

FreeStockBank est principalement axé sur les objets.

LittleVisuals propose après inscription de vous envoyer en fichier compressé .zip tous les 7 jours dans votre boîte mail, d’images à utiliser librement. L’auteur du site est décédé subitement à l’âge de 23 ans en 2013, sa famille garde le site en ligne pour reverser les dons à des causes médicales.

FreeJpg est une banque espagnole, d’images gratuites, y compris pour usage commercial. Les images y sont en très haute définition (5000 px). Le seul souci est de retrouver parfois quelques images de pexels.com

LifeOfPix, ceux sont des photographies HD sans restriction. Site réalisé par l’agence de publicité Leeroy de Montréal et son réseau de photographes. Ils offrent chaque semaine de nouvelles photos en haute résolution, gratuites et sans restriction de droits d’auteur. Elles sont toutes dans le domaine public. Cette banque d’images est mise à jour chaque semaine avec de nouvelles photos gratuites à télécharger, pour tout type d’utilisation. Petit plus : des vidéos libres de droit qui peuvent être utilisés pour animer des « headers » de site.

FoodiesFeed, comme son nom l’indique, est une banque d’images spécial nourriture, qui va vous donner l’eau à la bouche. Photographies en haute définition et entièrement gratuites, de grande qualité.

Photl propose des images propres au site et donc peu répandues sur Internet. Près de 507 000 photos de qualité et libres de droits, mais thématiques encore assez limitées. L’humain et la nourriture y sont largement exploités. Particularité: À partir d’une certaine taille, les photos peuvent être payantes. Les images gratuites ne dépassent généralement pas les 1920×1280 en 300dpi.

Everystockphoto étant une banque d’images qui agrège près de 10 banques d’images libres de droits, c’est donc un site très fourni. Inconvénients : Des images déjà vues. La recherche relativement large donne des résultats parfois peu pertinents. Fonctionnalité intéressante : Vous pouvez choisir le format de l’image recherché et sa taille en cliquant sur Advanced search.

Créé par des photographes et des graphistes, RGB Stock dispose d’une base de données intéressante d’images haute définition. Différentes catégories facilitent la recherche.

FreeDigitalPhotos propose de Nombreuses photos très faciles à récupérer.

Sur TurboPhoto la navigation est simple et efficace.

Spécialisé dans la photo urbaine.

Nombreuses images organisées en galeries.

FreeRangeStock est encore un autre grand du genre.

Kavewall : images et textures à volonté.

Adigital Dreamers : de nombreuses galeries plutôt complètes.

Cepolina : plein d’images en différents formats.

Unprofound : Crée en 2001 par une photographe qui ne trouvait pas de photos correspondant à ses recherches, le site depuis collabore avec plusieurs photographes. Vous pouvez proposer votre travail et intégrer l’équipe de photographes du site. Vos photos tomberont dans le domaine public. Le site est plutôt moche au premier abord mais contient d’intéressantes ressources. Recherche par couleur, téléchargement sans enregistrement.

DeviantArt : site très complet, contenant des images, des textures et même des brushes pour Photoshop.

ImageAfter : de quoi faire le plein d’images et de textures.

FreeMediaGoo : Incroyablement complet. Photos, textures, fonds d’écran. Pas d’inscription. Utilisation illimitée dans un cadre privé ou professionnel.

Weedle est une banque d’images mettant en scène des ordinateurs, des smartphones ou même des tablettes tactiles. Toutes les images présentes sur Weedle sont gratuites, et libres de droit. Vous pouvez les utiliser dans un cadre personnel, ou professionnel, à partir du moment où vous citez sa provenance et son auteur. Le site est très beau mais un peu difficile de navigation au premier abord. Mention spéciale pour les montages photoshop très bien réalisés.